Covid-19 : le point sur la situation

Covid-19 : le point sur la situation

mesures covid

À compter du samedi 3 avril 2021 et pour quatre semaines, les « mesures de freinage » qui s’appliquaient depuis le 20 mars dans 19 départements sont étendues à toute la France métropolitaine. Le couvre-feu est toujours en vigueur, de 19h à 6h.

Crèches et établissements scolaires

  • les crèches, les écoles maternelles, les écoles élémentaires, les collèges et les lycées, ainsi que les structures d’accueil périscolaire et extrascolaire, sont fermés à partir du mardi 6 avril pendant trois semaines. Les écolier-ère-s et collégien-ne-s bénéficieront de cours à distance la première semaine et seront tous en vacances les deux semaines suivantes. Les élèves de maternelle et d’élémentaire reprendront le chemin de l’école le 26 avril , tandis que les collégien-ne-s et les lycéen-ne-s auront une seconde semaine de cours à distance avant de retourner en classe, avec des jauges adaptées, le 3 mai ;

  • les universités continuent de fonctionner selon le rythme en vigueur. Les concours de l’enseignement supérieur prévus au cours des quatre prochaines semaines seront maintenus, avec des conditions d’organisation « adaptées », mais les examens ne pouvant se faire en distanciel seront en revanche « reportés autant que possible » sur « le mois de mai » ;

  • une aide sera mise en place pour les familles modestes dont les enfants n’iront plus à la cantine ou ne pourront plus bénéficier de petits-déjeuners gratuits.

Commerces

Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts, dont les disquaires et les librairies.


Déplacements et sorties

  • il est possible de se déplacer, de se promener, de pratiquer une activité physique individuelle en journée (6h-19h) sans durée limitée, dans un rayon de 10 km autour de chez soi, en se munissant d’un justificatif de domicile en cas de contrôle. Au-delà de 10 km et jusqu’à 30 km, l'attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour se déplacer dans son département de résidence. Pendant la période de couvre-feu (19h-6h), l'attestation est obligatoire quelle que soit la distance.

  • hormis pour le week-end de Pâques, les déplacements inter-régionaux sont interdits, hors motifs professionnels, sanitaires, familiaux impérieux (comme accompagner ou aller chercher un enfant chez un parent ou un-e proche) ;

  • les préfets ont la possibilité d’interdire certains rassemblements dans l’espace public.

Couvre-feu

Le couvre-feu est maintenu. Il sera effectif de 19h (au lieu de 18h) à 6h à partir de samedi 20 mars 2021. Attestation obligatoire (à télécharger ci-dessous).


Lieux de culte


Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.
 

Travail

  • le télétravail doit être la norme pour l’ensemble des entreprises et administrations où il possible, en appliquant la règle de 4 jours sur 5 minimum en télétravail ;

  • un protocole renforcé est en vigueur dans la restauration collective en entreprise ;

  • un dispositif d’activité partielle est mis en place pour les salarié-e-s contraints de garder leur(s) enfant(s) de moins de 16 ans ou en situation de handicap, quel que soit son/leur âge, à domicile faute d’autre solution, comme lors du premier confinement. Un seul parent peut bénéficier de cette mesure ;

  • un dispositif d’accueil des enfants des personnels prioritaires, comme les soignant-e-s, les employé-e-s municipaux, les enseignant-e-s... est organisé dès la semaine du 5 avril

Attestation de déplacement dérogatoire (pour déplacement de plus de 10km en journée)

Attestation de déplacement dérogatoire (pour déplacement de plus de 10km en journée)

8 avril - Allocution du maire Gilles Poux

Foire aux questions

  • Structures ouvertes/fermées ?

  •  CMS Salvador-Allende : ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h30. Pour prendre un rendez-vous vaccination : Tél.: 07 78 55 59 86. Adresse : 2 mail de l’égalité
  • Pôle administratif Mécano : ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 16h15.  Fermé le mardi.
  • Hôtel de Ville (standard téléphonique) :  du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. Tél. : 01 49 92 60 00.
  • Le groupe scolaire Louise Michel reste ouvert pour accueillir les enfants des personnels prioritaires notamment les soignants.
  • Médiathèque Aimé-Césaire ouverte les : mardis, jeudis de 14h-18h.  Les mercredis, vendredis, samedis de 10h à12h et de 14h à 18h.
  • Action sociale : les services à domicile sont maintenus ainsi que les secours et la domiciliation.
  • Marché des Quatre-Routes : uniquement commerces alimentaires limités par une jauge de personnes maximum.
  • Maisons pour Tous sont fermées, elles relancent leurs activités sur leur page Facebook. 
  • Stades et terrains de proximité : restent ouverts avec la stricte application des gestes barrières.
  • Service Jeunesse : accueil téléphonique lundi, mercredi et vendredi 10h-12h et 14h-18h, et jeudi 14h-18h au 06 84 02 49 30.
     
  • Maison de l'emploi : Ouverture du Lundi au Jeudi (9h-12h30 et 13h30-16h30). L’accueil du public se fait sur RDV uniquement (pour prendre RDV : appeler le 01.71.86.34.00). Les personnes se présentant sans rdv ne peuvent plus rentrer dans la structure. Les personnes ayant RDV doivent obligatoirement se présenter munies d’un masque et d’un stylo.

 

  • Attestations

Pour tous les autres motifs de déplacement autorisés, il est nécessaire de télécharger une attestation à usage unique, en ligne sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application TousAntiCovid. Les attestations manuscrites sur papier libre sont elles aussi valables. En complément de cette attestation, il est demandé de se munir d’un titre d’identité. Ces attestations doivent être datées et signées.

Doit-on se munir d'une attestation pour sortir lors du couvre-feu ?

Oui. Deux modèles d’attestation permanente sont en ligne pour deux motifs de déplacement :

Une attestation à remplir par l’employeur pour justifier de la nécessité de se déplacer durant le couvre-feu pour certains employés ; Une attestation à remplir et faire viser par les directeurs d’écoles et établissements scolaires pour accompagner les enfants dans le cadre des déplacements vers ou depuis un établissement.

  • Crèches et établissements scolaires

 

les crèches, les écoles maternelles, les écoles élémentaires, les collèges et les lycées, ainsi que les structures d’accueil périscolaire et extrascolaire, sont fermés à partir du mardi 6 avril pendant trois semaines. Les écolier-ère-s et collégien-ne-s bénéficieront de cours à distance la première semaine et seront tous en vacances les deux semaines suivantes. Les élèves de maternelle et d’élémentaire reprendront le chemin de l’école le 26 avril , tandis que les collégien-ne-s et les lycéen-ne-s auront une seconde semaine de cours à distance avant de retourner en classe, avec des jauges adaptées, le 3 mai ;

les universités continuent de fonctionner selon le rythme en vigueur. Les concours de l’enseignement supérieur prévus au cours des quatre prochaines semaines seront maintenus, avec des conditions d’organisation « adaptées », mais les examens ne pouvant se faire en distanciel seront en revanche « reportés autant que possible » sur « le mois de mai » ;

une aide sera mise en place pour les familles modestes dont les enfants n’iront plus à la cantine ou ne pourront plus bénéficier de petits-déjeuners gratuits.

Quelles sont les règles applicables hors horaires de couvre-feu dans les territoires confinés ? 

Les déplacements pour rejoindre une école ou un établissement scolaire dans le cadre des activités d’enseignement et des activités périscolaires font l’objet de dérogations aux règles de mobilité. Ainsi, le déplacement vers un établissement se situant au-delà du rayon de 10 kilomètres ou nécessitant un déplacement inter-départemental depuis ou vers un territoire confiné ou entre départements confinés est autorisé. Les déplacements pour rejoindre le domicile sont bien entendu également autorisés nonobstant les limitations de déplacement. Il en va de même pour rejoindre un internat même si cet internat n’est pas situé dans l’enceinte de l’établissement scolaire. Deux types d’attestation nominative peuvent être présentés aux forces de l’ordre par les parents accompagnant ou allant chercher leur enfant :

  • une attestation temporaire papier ou numérique qui peut être rapidement établie par le parent ou le responsable de l’élève, dans laquelle le motif « Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés. » a été coché et indiquant simplement la date et l’heure du déplacement ; 
  • ou une attestation permanente établie par le parent, revêtue du nom, de l’adresse et du cachet de l’école ou de l’établissement d’accueil de l’enfant. Une pièce d’identité pourra également leur être demandée. Ces attestations peuvent être imprimées ou téléchargées.

Comment l’accueil des élèves est-t-il organisé dans les lycées situés dans les départements faisant l’objet d’une mesure de confinement ?

Depuis le20 mars 2021, et pour une durée de quatre semaines, les mesures sanitaires sont renforcées dans les départements des régions Ile-de-France, Hauts-de-France et les départements des Alpes-Maritimes, de la Seine-Maritime et de l’Eure. Dans tous les lycées publics et privés sous contrat de ces départements, les chefs d’établissements poursuivent ou mettent en place une organisation des enseignements reposant sur des apprentissages en présence et à distance. Cette organisation «hybride», obligatoire, garantit à tout élève scolarisé de bénéficier des apprentissages obligatoires, sous forme de cours, en présence au sein de l'établissement, à distance ou de travail en autonomie, sur l'intégralité du temps scolaire. Le nombre d'heures de cours en présence ne peut être inférieur à 50%. 

Les élèves doivent-ils porter des masques ?

Les conditions de port du masque par les élèves sont les suivantes :

  • les élèves en école maternelle ne portent pas de masque ;
  • pour les élèves en école élémentaire, en collège et en lycée, le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90% (ancien masque grand public de catégorie 1) est obligatoire dans les espaces clos comme dans les espaces extérieurs de l'établissement.

Quelles sont les recommandations pour le fonctionnement des cantines scolaires ?

La restauration scolaire est assurée par les collectivités dans le respect des dispositions réglementaires et des mesures prescrites par le protocole sanitaire, lequel repose notamment sur le principe de limitation du brassage entre les classes, groupes de classes ou niveaux. Les mesures spécifiques applicables à la restauration scolaire ont été renforcées le 25 janvier 2021 et le sont de nouveau à compter du 1er février pour répondre à l’évolution de la situation sanitaire. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et si possible après chaque repas. Au collège et lycée, des distributeurs de solution hydro-alcoolique sont au minimum mis à disposition à l’entrée du réfectoire. Dans le premier degré, le non brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté. Les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d’au moins deux mètres avec ceux des autres classes. La stabilité des groupes d’élèves déjeunant à une même table est privilégiée.

Quelles sont les précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école ?

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Il leur est demandé de prendre les précautions suivantes avant de conduire leurs enfants à l’école :

  • surveiller l’apparition de symptômes chez leurs enfants ;
  • en cas de symptômes évocateurs2 de la Covid-19 ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école et les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre ; 
  • ne pas conduire à l’école les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque avant le délai prévu par les autorités sanitaires ;
  • informer le directeur d’école ou le chef d’établissement s’ils ne conduisent pas leur(s) enfant(s) à l’école en précisant la raison ;
  • avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison. Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’école ou l’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, en précisant le cas échéant si un variant a été détecté, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire. Dans l’hypothèse où un variant sud-africain ou brésilien serait détecté dans le foyer de l’élève, il est également essentiel que les parents informent immédiatement l’école ou l’établissement.

Quelles sont les consignes en cas de « cas confirmé » dans une école ou établissement ?

Si un personnel ou un élève est « cas confirmé », la conduite à tenir est la suivante :

  • Les responsables légaux, s’il s’agit d’un élève, ou le personnel avisent sans délai le directeur d’école ou le chef d’établissement du résultat positif du test ou de la décision médicale confirmant l’atteinte par la Covid-19 et, le cas échéant, de la date d’apparition des symptômes et de l’identification éventuelle d’un variant ;
  • L’élève ou le personnel « cas confirmé », placé en isolement, ne doit pas se rendre à l’école avant le délai suivant : 10 jours pleins à partir de la date de début des symptômes avec absence de fièvre pour les cas symptomatiques. En cas de fièvre au 10ème jour, l’isolement se poursuit jusqu’à 48h après la disparition des symptômes ; 10 jours pleins à partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques ;  
  • S’agissant des élèves de maternelle symptomatiques (cas possible), non testés, ils font l’objet d’une éviction de 10 jours à partir de la date de début des symptômes et jusqu’à l’arrêt des signes évocateurs de la Covid-19 (NB : les rhinites seules ne sont pas considérées comme des symptômes évocateurs de la Covid-19). Une éviction additionnelle de 48 heures après la disparition de la fièvre est recommandée ;
  • Le directeur d’école ou le chef d’établissement informe immédiatement l’IA-DASEN qui prend contact avec l’agence régionale de santé (ARS) ;
  • Le directeur d’école ou le chef d’établissement, en lien avec le personnel médical de l’éducation nationale, élabore la liste des personnes, élèves ou personnels, susceptibles d’être contacts à risque au sein de l’école ou de l’établissement scolaire ;
  • Le directeur d’école ou le chef d’établissement, par mesure de précaution, met en place des mesures d’éviction de ces personnes en attendant la validation par l’ARS ;
  • L’élève ou le personnel qui n’est finalement pas identifié « contact à risque » rejoint son école ou l’établissement scolaire ;
  • Le retour des cas confirmés après la période d’isolement n’est pas conditionné par la réalisation d’un test PCR ou antigénique ;
  • Le retour à l’école ou dans l’établissement des cas confirmés se fait sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières et du port rigoureux du masque chirurgical pendant une période de 7 jours (pendant cette période de 7 jours des mesures complémentaires seront mises en place dans la mesure du possible notamment à la cantine, l’internat et en matière de distanciation). Toutefois, cette obligation du port du masque ne s’applique pas aux élèves des écoles maternelles. L’ARS est responsable du recensement et du suivi des personnes contact à risque et arrête la stratégie de dépistage adaptée.

 

  • Attestations

Doit-on se munir d'une attestation pour sortir lors du couvre-feu ?

Oui. Deux modèles d’attestation permanente sont en ligne pour deux motifs de déplacement :

  • Une attestation à remplir par l’employeur pour justifier de la nécessité de se déplacer durant le couvre-feu pour certains employés ;
  • Une attestation à remplir et faire viser par les directeurs d’écoles et établissements scolaires pour accompagner les enfants dans le cadre des déplacements vers ou depuis un établissement.

Pour tous les autres motifs de déplacement autorisés, il est nécessaire de télécharger une attestation à usage unique, en ligne sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application TousAntiCovid. Les attestations manuscrites sur papier libre sont elles aussi valables. En complément de cette attestation, il est demandé de se munir d’un titre d’identité. Ces attestations doivent être datées et signées.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect des mesures ?

Pour les particuliers, le montant de l’amende s’élève à 135€ pour une première infraction et peut monter jusqu’à 3750€ en cas de non-respect répété des mesures prévues dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Peut-on réutiliser ses attestations du mois de mars 2020 ?

Non, les attestations utilisées lors du premier confinement ne sont plus valables. Rendez-vous sur le site du Gouvernement ou sur le site du ministère de l’Intérieur pour télécharger les nouvelles attestations.

Quelles sont les nouvelles règles pour la promenade et l'activité physique ?

La pratique de l’activité physique individuelle et la promenade ne sont pas autorisées durant le couvre-feu. Il demeure possible de sortir de son domicile durant le couvre-feu pour les besoins des animaux de compagnie, brièvement et dans la limite de 1km.

Quels sont les motifs de sortie lors du couvre-feu ?

Les déplacements professionnels sont autorisés (par exemple si vous travaillez de nuit ou que vos horaires ne vous permettent pas de rejoindre votre domicile durant les horaires du couvre-feu).

Par ailleurs, d’autres exceptions à l’interdiction de déplacement sont possibles, notamment, pour des raisons de santé (par exemple pour se rendre à l’hôpital ou dans une pharmacie de garde), pour un motif familial impérieux, pour porter assistance aux personnes vulnérables ou précaires, pour des déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longue distance, ou encore pour participer à des missions d’intérêt général de type maraudes. Il est également possible de sortir brièvement de son domicile pour les besoins des animaux de compagnie, dans la limite de 1km et 1h. En revanche, il n’est pas possible de se promener ou de pratiquer une activité sportive.

Retrouvez d'autres questions-réponses ici.

Pensez aux gestes barrières