Les déchets

Les déchets

Allo Agglo : espace public

Allo agglo est le service gratuit de Plaine Commune pour toutes vos demandes d'information, vos démarches et vos signalements concernant l'espace public de votre ville : assainissement, propreté, déchets, voirie, parcs et jardins.

Contacter Allo Agglo

Par téléphone au numéro gratuit (fixes et portables) : 0 800 074 904

Du lundi au vendredi : 8h30 - 12h et 13h - 17h15
Le samedi : 8h30 - 12h30

En dehors des horaires d’ouverture, pour une urgence de sécurité sur l’espace public (par exemple une ouverture de borne à incendie), merci de vous rapprocher ou de contacter : 

Le service Allo Agglo enregistre vos signalements sur l'espace public et déclenche si besoin une intervention des services de Plaine Commune. Pour résoudre le problème, merci de remplir le formulaire correspondant à votre demande dans la liste ci-dessous.

Attention, Plaine Commune n'a pas la compétence pour gérer les problèmes liés au stationnement sauvage.
Pour toute question à ce sujet, contacter la police municipale de votre ville.

Collecte des ordures ménagères

Les ordures ménagères sont collectées sur l’ensemble de la ville trois fois par semaine.
La collecte de verre, carton, plastique a lieu toutes les deux semaines sur l’ensemble de la ville.

Les encombrants

La collecte des encombrants a lieu toutes les deux semaines. Pour connaître vos jours de collecte rendez-vous sur le site de Plaine Commune:

Les gravats, l’électroménager et les déchets verts, ne sont pas des encombrants. Ils ne doivent pas être déposés sur la voie publique mais emmenés à la déchetterie.

Pour connaître vos jours de collecte, consultez le site de Plaine Commune.

La déchetterie

Les déchetteries communautaires sont gratuites pour les Courneuvien.ne.s sous présentation d’un justificatif de domicile.

Pour plus de renseignements, faites un tour sur le site de Plaine commune.

Les dépôts sauvages

Un dépôt sauvage est un déchet déposé sur l’espace public, en dehors des jours de collecte organisé des encombrants. Les dépôts sont par définition interdits. Les contrevenants s’exposent à des amendes allant de 150 à 1200 euros. En 2010, 750 personnes ont fait l’objet d’une procédure d’infraction, par les agents assermentés qui sillonnent la ville pour identifier les responsables des dépôts sauvages.