Un référendum contre la privatisation des Aéroports de Paris

Un référendum contre la privatisation des Aéroports de Paris

Référendum aéroports

Depuis jeudi 13 juin, les électeurs peuvent apporter leur soutien à la proposition de loi portant un service public national des aérodromes de Paris et contre leur privatisation. Un arrêté préfectoral charge les collectivités d’organiser le recueil des soutiens des électeurs. C’est une grande première ! Déposée par 248 députés et sénateurs (sur 925) de tous bords politiques, la proposition de loi référendaire, introduite dans la Constitution en 2008 mais encore jamais utilisée, vise à « affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ». Les initiateurs doivent maintenant recueillir en neuf mois (jusqu’au 13 mars 2020), par voie électronique, l'approbation d'au moins 10% du corps électoral, soit plus de 4,7 millions de personnes.

Les électeurs doivent se présenter au pôle administratif Mécano pour avoir accès soit :

- au site internet du ministère de l'Intérieur sur un poste en guichet de Mécano et pourront déposer leur soutien de manière électronique

- à l'accueil au Cerfa de soutien, que les agents du service état-civil élections ressaisiront sur ledit site internet.

 

Les électeurs devront renseigner leur ville d'inscription sur les listes électorales françaises ainsi que leur CNI ou passeport.

Pour plus d'informations ou voter en ligne, cliquer ici.