Joliot-Curie : construire l’école de demain

Publiée le 15 avr. 2021

Joliot-Curie : construire l’école de demain

Joliot-Curie

Le 2 avril a eu lieu le lancement officiel de la concertation pour la reconstruction de l’école Joliot-Curie aux 4 000 Sud. L’objectif ? Rassembler tous les acteurs pour penser l’école de demain.

À l’horizon 2024, la reconstruction de l’école Joliot-Curie, dont l’état nécessitait des travaux importants, fait partie des grands chantiers visant à répondre à l’accélération de la démographie scolaire. À travers une démarche de co-construction, réunissant autour de la table l’Éducation nationale, les services de la Ville (services techniques, Enfance, Jeunesse, Culture, Sport…) mais également les parents et les enfants, l’idée est d’élaborer un référentiel commun qui servira de socle à toutes les nouvelles constructions.

Penser l'école de demain

« On s’enferme trop souvent dans une vision “simpliste” : on a tant d’enfants, il faut tant d’espace pour construire tant de classes, explique Théo Schepens, chef de projet au service Éducation. La reconstruction de Joliot-Curie est l’occasion d’associer tous les acteurs de la communauté éducative pour penser l’école de demain. » À travers différents groupes de travail, tels que « enseigner, apprendre à apprendre », « accueillir, participer » qui traite de la place des familles et des habitant-e-s du quartier, ou « aménager, organiser et gérer les espaces et vivre ensemble », l’objectif est d’aborder collectivement les problématiques éducatives au sens large. « On sent qu’on va vraiment être acteurs de cette nouvelle école, indique un parent d’élève présent à la concertation du 2 avril. Les parents sont très contents d’y être associés et on a déjà plein d’idées à partager. » Des idées, ce n’est pas non plus ce qui manque au Conseil communal des enfants, sollicité sur le thème de la cour de récréation de demain : coins calmes, jeux collectifs en passant par l’aménagement de potagers et d’espaces fraîcheur, tout y est pensé.

En attendant ce nouvel ensemble, une école provisoire sera installée à partir de la rentrée 2022. « C’est une école modulable de haute qualité qui permettra aux enfants de travailler dans de très bonnes conditions », précise Théo Schepens.

Textes : Vanessa Jollet ; photo : Virginie Salot
 

Une démarche résolument participative

Pour la reconstruction de l’école Joliot-Curie, le défi était de faire travailler différents acteurs ensemble, avec un double enjeu de décloisonnement et de transparence. Services de la Ville, Éducation nationale, parents, enfants… tout le monde s’y est mis. Pour Jean-Baptiste Lefèvre, le directeur du service Éducation de la Ville, « aujourd’hui, on ne peut plus fonctionner en solo. Il faut sortir de la logique du sachant contre l’usager et pouvoir ainsi participer à la vie de la cité ».

L’enjeu est bien d’ouvrir l’école sur le quartier

Les enfants jouent notamment un rôle important. « Ils sont les premiers concernés par ce qu’ils vivent, ajoute le directeur, alors qu’à tout âge, et de manière adaptée, ils ont la possibilité de formuler des propositions. Au Conseil communal des enfants, ils ont notamment émis des propositions très pertinentes car ils voient les choses différemment des adultes, et aussi parce qu’ils vivent l’école au quotidien. Trop souvent, ils sont les oubliés des démarches de concertation. »

Jean-Baptiste Lefèvre évoque l’école de demain, « un idéal qui est bousculé par l’époque, tant du point de vue sécuritaire que sanitaire ». L’enjeu est bien d’ouvrir l’école sur le quartier, sur l’extérieur, aux usager-ère-s, aux parents… C’est une école qui a son mot à dire sur l’ensemble du projet éducatif territorial et, au-delà même du seul projet éducatif, qui s’intègre au paysage urbain, social, environnemental, naturel… Une école enfin qui place l’égalité filles-garçons au cœur de sa démarche. 

Calendrier

2021

  • 2 février : présentation de la démarche auprès des parents 
  • 2 avril : lancement officiel de la concertation avec les parents d’élèves
  • avril à juin : réunion des groupes de travail et élaboration du cahier des charges 
  • juin : réunion du jury constitué des parents d’élèves et des services de la Ville pour sélectionner le cabinet d’architecte 
  • fin d’année : livraison des premiers plans

2022

  • septembre : lancement des travaux 

2024

  • septembre : livraison du nouveau groupe scolaire Joliot-Curie
     

En chiffres

  • 750 enfants seront accueillis dans le nouveau groupe scolaire, dont 275 en maternelle et 475 en élémentaire.
  • 6 000 m2 d’espaces collectifs vont être construits.
  • 45 enseignant-e-s et 15 agent-e-s municipaux au service des enfants.