« On peut faire bouger les choses quand on ne baisse pas les bras »

« On peut faire bouger les choses quand on ne baisse pas les bras »

Conférence de rentrée du maire

Lors de son rendez-vous traditionnel de septembre, le premier après les élections municipales de mars, le maire Gilles Poux a notamment rappelé son combat pour le rétablissement de l'égalité républicaine sur le territoire.

Un lieu particulier pour un contexte particulier : c’est dans l’ancienne usine KDI que le maire Gilles Poux a tenu sa conférence de rentrée, en cette année marquée par une crise sanitaire inédite. Une crise qui ne doit pas faire oublier les discriminations et les difficultés vécues par les Courneuvien-ne-s. « Nous sommes masqués mais pas bâillonnés. » Avec les adjoint-e-s André Joachim, délégué à la Tranquillité publique, Mélanie Davaux, déléguée à la Réussite éducative, à l’aménagement durable et aux droits des sols, et Nadia Chahboune, déléguée aux Droits de la jeunesse, il a évoqué les dossiers prioritaires de la Ville pour ce nouveau mandat, avant de répondre aux questions.

Accompagner les jeunes vers la réussite

« Joyeuse et sans couacs. » Malgré le contexte sanitaire, la rentrée scolaire a aussi vu la mise en place d’engagements pris par l’équipe municipale : présence de deux adultes par classe, de la très petite section au CE1, grâce au recrutement d’Atsem (agent-e territorial spécialisé des écoles maternelles) et gratuité de l’étude du soir pour toutes les familles. « Notre objectif, c’est de faire de l’école un lieu d’émancipation, et non de reproduction des inégalités », a insisté le maire.

« Semaine des jobs d’été », formation aux métiers de l’animation, recrutements avec l’entreprise de services à domicile O2... la Ville a mené de nombreuses actions pendant la période estivale pour accompagner la jeunesse courneuvienne, « très fortement touchée par la crise ».

Conférence de rentrée

Offrir un cadre de vie agréable et sûr

La transformation du site de KDI en « vrai centre-ville » écoresponsable, avec des logements, des services publics, des commerces et des espaces verts, s’inscrit dans une vision de l’aménagement du territoire axée sur « le beau et le développement durable ». Pour permettre aux Courneuvien-ne-s de s’approprier leur ville, il s’agit aussi de « remettre de l’ordre dans l’espace public», selon Gilles Poux. Après deux ans de mobilisation, trente policier-ère-s nationaux supplémentaires ont été affectés au quartier des Quatre-Routes le 1er septembre pour lutter contre le trafic de cigarettes et d’autres produits illicites dans le cadre du dispositif Quartier de reconquête républicaine (QRR). « On peut faire bouger les choses quand on ne baisse pas les bras. »

La démocratie participative au cœur de l’action

Concertation avec les habitant-e-s pour la création du futur centre-ville, mise en place d’un référendum annuel ouvert à tous les Courneuvien-ne-s, quelle que soit leur nationalité... Pour ce mandat, le maire et les élu-e-s comptent multiplier les outils et les instances de participation citoyenne afin de répondre au mieux aux besoins et aux attentes de la population.

Texte : Olivia Moulin ; photo : Léa Desjours

Vidéo de la conférence - 2 septembre 2020