L’école du collectif

L’école du collectif

Futsal

Enfants et parents ont découvert le programme de formation lancé par Zinédine Zidane, au cours des portes ouvertes le dimanche 27 septembre au complexe sportif Le Five.

"Tu sais ce qu’on dit ? Il n’y a que le terrain qui parle !" lance, amusé, l’éducateur de football Toufik Jabri au petit Maël, impatient de lui montrer ses talents. Échauffements, exercices de passe et de contrôle du ballon, tirs au but, match... Pendant une heure et demie, son collègue Amadou Hamady et lui font participer une vingtaine d’enfants à une séance découverte du futsal. Un moyen de s’assurer que ça leur plaise vraiment avant le lancement des cours le 4 octobre, dans le cadre de l’académie Zidane Five Club. « Mon fils Isaac joue tout le temps au ballon à la maison, sourit Kévin. S’il aime cette activité, tant mieux, ça lui évitera de tout casser ! Et ça peut lui permettre de vaincre un peu sa timidité. » Fruit d’un partenariat entre l’entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, le centre de formation Foot Lab et le groupe Le Five, l’académie propose des cours pour les petit-e-s (3-7 ans) et grand-e-s (8-14 ans) pendant l’année scolaire et des stages pendant les vacances, dans onze centres sportifs. Des cours et des stages qui s’inscrivent dans un programme sportif et pédagogique. « On est dans une démarche de prolongement de l’éducation menée par les parents, on enseigne aux jeunes la politesse, le respect et l’entraide, explique Didier Bellini, le troisième éducateur affecté au Zidane Five Club de Marville-La Courneuve. Et même s’il y a beaucoup de pratique technique, on veut surtout qu’ils prennent du plaisir sur le terrain. »

C’est cette certaine idée du football, loin de la performance et de l’esprit de compétition, qui a séduit des parents comme Nassiri et Cyril, venus de Saint-Denis et de Pierrefitte-sur-Seine. « C’est un plus, c’est sûr, que Zidane soit associé à ce programme, mais ce n’est pas pour ça qu’on est là, précise le premier. Ce qui compte, c’est que ce soit ludique et bien encadré. » Les éducateurs, formés en amont par le président de Foot Lab, prévoient un débrief bienveillant après chaque séance. « Je n’ai pas vu une seule passe entre vous. C’est un sport où vous êtes seul ou en équipe ? » demande Toufik Jabri aux footballeur-euse-s en herbe qu’il a entraînés. « En équipe ! » répondent en chœur les enfants, les joues rougies par l’effort et l’excitation.

Texte : Olivia Moulin ; photos : Thierry Ardouin

 

Futsal