Confinement et violences intrafamiliales : soyons vigilants !

Confinement et violences intrafamiliales : soyons vigilants !

Violences

Le confinement peut entraîner des risques de maltraitances envers les enfants et favoriser les violences conjugales dont sont victimes les femmes. Nous sommes tou.te.s responsables et nous devons être attentifs. En cas de soupçon de violence : appeler les secours !

Les numéros d’urgence fonctionnent 

  • le 119, enfance en danger
  • Le 115 pour la mise en sécurité et l’hébergement d’urgence
  • le 3919, (le numéro national pour les femmes victimes de toutes formes de violence reste actif, ouvert de 9h à 19h du lundi au samedi)
  • le 17, Police-secours ou 114 par texto
  • La plateforme Arrêtons les violences pour signaler en ligne les violences reste active. Le traitement des contentieux essentiels est assuré par les juridictions, parmi ceux-ci notamment les ordonnances de protection, les mesures d'éviction du conjoint violent etc..

 

 

INFORMATIONS VIOLENCES CONJUGALE

Être confinée chez soi avec un homme violent est dangereux. Si vous craignez pour votre sécurité et celles de vos enfants, Vous devez demander de l’aide et ne pas rester seule.

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif pour permettre aux femmes victimes de violences de demander de l’aide dans les pharmacies. Les officines restent ouverte en cette période de, confinement, le personnel peut et doit alerter les secours pour demander une intervention d’urgence et l’éviction du conjoint violent.

 

Au niveau local :

Le réseau local de lutte contre les violences conjugales reste mobilisé à vos côtés. En Seine-Saint-Denis, les permanences suivantes continuent de fonctionner pendant la période de confinement :

 

FEMMES SOLIDAIRES 93

L’association FEMMES SOLIDAIRES 93 (25, Rue du Chemin Vert à BOBIGNY 93000) informe les femmes que durant la période de confinement l’association est fermée au public. Cependant, en cas d’urgence, FEMMES SOLIDAIRES 93 met à disposition pour les femmes victimes de violences une permanence juridique téléphonique assurée par son avocate-conseil les jeudis et mardis après midi de 14h à 18h et les invite à composer le 09 71 47 83 04 (en cas d’absence laisser ses coordonnées) ou à contacter l’association par mail à l’adresse suivante : femmes.solidaires93@wanadoo.fr. FEMMES SOLIDAIRES recommande aux femmes en cas d’urgence de contacter le commissariat de police le plus proche de leur domicile en composant le 17 qui peut faire procéder à l’éviction du conjoint violent du domicile conjugal.

 

Centre d'information sur les droits des femmes et des familles

Par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h au 01.48.36.07.56

Par courriel cidff93@orange.fr

Sur le site http://seinesaintdenis.cidff.info/

 

SOS VICTIMES 93 (accueil téléphonique par des juristes)

Par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h30  au 01.41.60.19.60

 

SOS FEMMES 93

Par téléphone de 10h à 13h et de 14h à 17h au 01.48.02.57.16

Mail: equipe.sms@sosfemmes93.fr

 

Dans certains commissariats des intervenant.e.s sociaux assurent des permanences et des entretiens téléphoniques.Pour retrouver toutes les structures sociales ouvertes en Seine-Saint-Denis, rendez-vous sur ce site.


 

Mairie de La Courneuve

Le Centre Municipal de Santé assure des permanences d'accueil téléphonique du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h30 et le samedi de 8h30 à 12h au 01 49 92 60 60. La travailleuse sociale référente Violences du CMS est joignable au 01 49 92 60 60 pour un premier contact, orientation, soutien...

Commissariat

Le commissariat de police de La Courneuve reste ouvert. Il est possible d’y déposer plainte pour des violences conjugales.

Communiqué Femmes Solidaires 93

Violences