Accueillir les plus jeunes : un enjeu majeur

Accueillir les plus jeunes : un enjeu majeur

Goutte de lait

Jusqu’au 18 septembre, les professionnel-le-s des crèches et les assistant-e-s maternels étaient autorisés à ne pas porter le masque avec les petits enfants. Un avis du Haut Conseil de la santé vient de prendre la décision inverse.

Une fois oui, une fois non. La rentrée de septembre a de quoi rendre chèvre les responsables des structures qui accueillent les tout-petits. Jusqu’au 18 septembre, le guide Covid-19 : mode d’accueil du jeune enfant, rentrée 2020, édité par le ministère des Solidarités et de la Santé à l’adresse des professionnel-le-s de la petite enfance, permettait de croire qu’enfin, les recommandations sanitaires seraient assouplies. Si le nettoyage des locaux et des jouets restait de rigueur, les professionnel-le-s des crèches et les assistant-e-s maternels pouvaient ne pas porter le masque avec les enfants. Or, à la suite d’un avis du Haut Conseil de la santé publique, un arrêté paru au Journal officiel le 18 septembre 2020 décide du contraire... mais uniquement pour le personnel exerçant en crèche ou en Maison d’assistant-e-s maternels (MAM).

Presque un accueil normal

Radia, jeune maman, peut donc continuer à être soulagée. Car la mesure n’est pas obligatoire pour les assistant-e-s maternels à domicile. « Dans quelques jours, je vais laisser ma fille pour la toute première fois, a-t-elle expliqué. Je suis soulagée de savoir que son assistante maternelle ne portera pas de masque ; les bébés ont besoin de voir le visage des adultes qui les entourent. Et d’être pris dans les bras... » De leur côté, les responsables des établissements qui accueillent des tout-petits préfèrent se concentrer sur
le verre à moitié plein. La consigne concernant le retour à la pleine capacité d’accueil, essentielle pour permettre aux parents d’aller travailler, reste valable... pour le moment. « C’est une rentrée difficile à organiser mais presque un accueil normal », confirme
Laurence Framezelle, la directrice de la crèche familiale La Goutte de lait, qui accueille une à deux fois par semaine les assistantes maternelles et les enfants dont elles ont la charge dans ses locaux. « Les activités d’éveil et le temps collectif vont être à nouveau possibles, nous allons pouvoir constituer des groupes d’âge, des ateliers manipulation, peinture, envisager des sorties, retourner à la bibliothèque pour écouter des contes ou à la piscine », précise-t-elle. Ou comment rester optimiste en plein charivari sanitaire.

Textes : Joëlle Cuvilliez ; photos : Léa Desjours

Goutte de lait

Les différentes possibilités d'accueil pour les tout-petits

L’offre d’accueil des très jeunes  enfants est pour le moins diversifiée à La Courneuve. On y trouve tout d’abord une crèche familiale municipale et quatre crèches collectives, gérées par le département. La crèche familiale dispose d’assistantes maternelles pour encadrer les enfants, les crèches collectives ont leur propre personnel.

La crèche familiale La Goutte de lait, 109, avenue Jean-Jaurès (tél. : 01 49 92 61 28/60 71), est ouverte de 7h à 19h. Elle accueille les enfants de deux ans et demi à trois ou quatre ans. Elle est composée d’une équipe d’encadrement et d’assistantes maternelles agréées. Chaque assistante maternelle accueille deux à trois enfants à son domicile.

Les crèches départementales sont gérées, comme leur nom l’indique, par le conseil départemental de Seine- Saint-Denis. La crèche Convention (45 places) se trouve 44, rue de la Convention (tél. : 01 71 29 55 20) ; la crèche Jean-Jaurès (88 places) 110, avenue Jean-Jaurès (tél. : 01 71 29 55 25) ; la crèche Georges-Braque (50 places) 3, allée Georges-Braque  (tél.: 01 71 29 22 52); et la crèche Paul-Verlaine (45 places ) place Paul- Verlaine (tél. : 01 71 29 56 58). Toutes ouvrent de 7h à 18h45.

Deux haltes-jeux sont mises à disposition par la Ville. Arc-en-Ciel, structure municipale, accueille les enfants de 18 mois jusqu’à la scolarisation en maternelle de une à deux demi-journées par semaine ou en journée continue après réservation (8, place du Pommier-de-Bois. Tél.: 01 48 36 08 20). La halte-jeux Couleurs du monde, qui dépend du centre social de la CAF, accueillera cette année au maximum 25 enfants « à partir de la marche » (22, avenue du Général-Leclerc. Tél. : 01 48 36 65 99), et ce, deux fois trois heures dans la semaine. Elle gardera également les petit-e-s dont les parents suivent les ateliers du centre social.

Le Relais assistant-e-s maternels, 109, avenue Jean-Jaurès (tél. : 01 49 92 60 84), informe et soutient les futurs parents, les parents de jeunes enfants, les assistant-e-s maternels et les gardes à domicile. Il organise des réunions sur les modes d’accueil existants sur le territoire de La Courneuve et facilite les démarches administratives des familles concernant l’embauche d’une assistante maternelle ou un garde à domicile.

À la Beewell Mam, les quatre assistantes maternelles accueillent douze enfants par jour de trois mois à quatre ans. Enfin, la crèche Les Petits Chaperons rouges, 39, rue du Docteur Roux, dispose de quarante berceaux et d’un jardin.

Enfin, la crèche Les Petits Chaperons rouges, 39, rue du Docteur Roux, dispose de quarante berceaux et d’un jardin.

Goutte de lait