Abraham Touré n’en finit pas de tourner

Abraham Touré n’en finit pas de tourner

Cinébanlieue Abraham Touré

Présent à la 14e édition de Cinébanlieue, le scénariste et réalisateur courneuvien enchaîne les projets engagés.

Son objectif à chaque film ? « Délivrer un message aux jeunes, en essayant de faire en sorte que l’histoire leur parle. » Dans le court-métrage Rédemption, projeté hors compétition au festival Cinébanlieue* le 9 novembre, Abraham Touré et son acolyte Mohamed Hamdaoui racontent le difficile chemin vers le pardon d’un homme qui vient de sortir de prison après une condamnation pour braquage. « Il décide de retourner dans son quartier pour réparer ses erreurs passées, mais c’est plus compliqué que ce qu’il croyait, parce que ses antécédents ont eu un impact sur sa famille, sur ses amis, sur ses anciens collègues... C’est une fierté pour nous d’emmener ce film en festival. » Tourné principalement à La Courneuve, notamment dans les quartiers des Quatre-Routes, du centre-ville et des 4 000, avec des acteur-trice-s courneuviens, Rédemption va bénéficier d’un accompagnement à la diffusion de la part de Cinébanlieue. En attendant, Abraham Touré planche déjà avec Origin, son association de sensibilisation à l’art et au spectacle, sur un autre film à message. Consacré à l’homosexualité dans le sport et soutenu financièrement par la Ville et le département, Flashback devrait être tourné début 2020.

Texte : Olivia Moulin ; photo : Guillaume Gonnon

* Festival Cinébanlieue, du 5 au 15 novembre à Saint-Denis, Saint-Ouen et Paris : www.cinebanlieue.org