Quand la santé va au-devant des habitant-e-s

Quand la santé va au-devant des habitant-e-s

banlieue santé

L’association Banlieues Santé a connu un vif succès jeudi 19 août. Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, les habitant-e-s de la cité des 4 000 ont été écouté-e-s et conseillé-e-s par ses professionnel-le-s de santé.

Impossible de rater l’immense tente berbère plantée devant le 13 du mail de Fontenay, ni le groupe de musique traditionnelle marocaine jouant à l’entrée. Petit à petit, la curiosité pousse les habitant-e-s à descendre de leur appartement, comme Ourdia Yasis, qui découvre pour la première fois l’existence de Banlieues Santé.

L’association, née dans le 93, lutte contre les inégalités sociales en termes de santé et favorise l’accès aux soins de celles et ceux qui en sont souvent éloignées. « Il y a beaucoup de dispositifs et d’aides, mais les gens ne les connaissent pas », rappelle Abdelaali El Badaoui, son président. C’est l’une des raisons pour lesquelles les professionnel-le-s qui s’y investissent déploient leurs actions dans les quartiers prioritaires et dans les zones rurales, saisissant ces opportunités pour rencontrer d’autres associations, comme ce jour ASAD, partenaire de l’opération financée par le conseil départemental.

Sous les larges pans de laine brune, Anaïs et Dramane, tous deux infirmiers, répondent aux questions qu’on leur pose. Il est beaucoup question du diabète, de la vaccination, de l’alimentation, des maladies chroniques… Du Covid, bien sûr.

Depuis la première quinzaine de juillet, la tente s’est déplacée de Montreuil à Aulnay-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Bondy, Stains, Pierrefitte, Saint-Denis, avec partout le même succès. Pour Anaïs, être sur le terrain est une évidence. « C’est tellement  important d’être ici, dans cette période compliquée, au coeur de l’été, quand la présence médicale est plus faible… » 

texte : Joëlle Cuvilliez / photo : Nicolas Vieira

Pour en savoir plus : banlieues-sante.org